samedi 7 juillet 2018

Lola et Thomas : Prix de la Sportivité 2018

    Début juin, Lola Oger et Thomas Chabannes, tous deux élèves en classe de 3ème, ont reçu le Prix de la Sportivité 2018. Une récompense attribuée annuellement, par les Médaillés de la Jeunesse et des Sports de l'Hérault, à des collégiens et des lycéens méritants qui, durant leur scolarité, se sont particulièrement distingués par leur investissement et leur parcours sportif, mais aussi par leur exemplarité sur les terrains et la solidité de leurs résultats scolaires. Tel est le cas des deux jeunes Tréviésois, qui en 2017, notamment, ont été sacrés Champion de France UNSS par Equipe d'Etablissement en badten (badminton + tennis de table). Lola doublant la mise en s'adjugeant, dans la foulée, un second titre national en badminton, tandis que Thomas passait, lui, avec succès le grade de Jeune Officiel (arbitre) de niveau national dans cette même discipline.
    Cette saison, tous les deux ont été Champions d'Académie en badminton et en badten, dans la catégorie Excellence, et ont été une nouvelle fois qualifiés pour disputer des finales nationales, au Havre et à Reims ! Une distinction donc très méritée qui conclut bellement leurs années collège !



Solenne Prat (en bas à gauche), Prix de la sportivité 2010
    Sept autres élèves, licenciés à l'AS badminton du collège Alain Savary, ont précédemment reçu ce prix  :
    - en 2010, Solenne Prat a été la première à se voir attribuer cette distinction. C'est aussi la première année que l'AS remportait le Championnat d'académie par Equipe d'Etablissement (EE), se qualifiait au Championnat de France UNSS et montait sur un podium national en se classant 3ème ! (ci-contre la photo de l'équipe médaillée de bronze, composée de Manon Ferran, Théo Duluc, Nicolas Boulard, Solenne Prat, Mathilde Belmonte et Walhérand de Willecott de Rinquesen). Solenne, s'est écartée du badminton à son entrée en seconde pour se passionner pour une discipline où le filet est bien plus haut, mais l'intention directrice similaire (toucher un terrain-cible avec un projectile) : le volley-ball ;
    - en 2011, Walhérand de Willecott de Rinquesen, badiste et rugbymen (au Pic Saint-Loup), ou plutôt rugbymen et badiste, avait été le second de la série. À son actif une médaille de bronze, en 2010, au Championnat de France UNSS par EE (avec Solenne) et surtout, l'année suivante, un titre de Champion de France par EE - le tout premier décroché par le collège Alain Savary à Compiègne !
Adèle Petiteau, Prix sportivité 2014
    - en 2013, il avait été suivi par Chloé Guedj et Ludovic Layre. Tous les deux avaient, cette année-là, participé au doublet historique, réalisé par l'équipe d'Etablissement, en étant successivement champions de France UNSS en badminton, puis en badten. Depuis, Chloé a poursuivi une fructueuse carrière de badiste au sein de l'ASDAS (elle est actuellement classée N2 en double dame), quant à Ludo il a résolument opté pour le tambourin, et s'adonne toujours, avec autant de passion, à la pêche !
    - en 2014, c'est la longiligne Adèle Petiteau, médaillée de bronze aux CF de badminton et de badten, qui a été récompensée. Elle aussi a bifurqué à son entrée au lycée, délaissant sa raquette pour chausser, avec bonheur, une paire de pointes et rapidement exceller en saut en hauteur au sein du club d'athlétisme de Saint-Mathieu ;
    - en 2015, c'est Maëlia Jougla, alors en classe de 4ème, qui se verra honorer, notamment, pour son titre de championne départementale UNSS minime, et sa médaille de bronze décrochée l'année précédente à Reims, au Championnat de France de Badten (elle n'était alors que benjamine). En 2017, elle sera une des pièces maîtresses de l'équipe qui apportera un 4ème titre de Champion de France UNSS de badminton à notre établissement. Actuellement en 1ère au lycée Jean Jaurès, elle a accompagné, en en juin dernier, notre équipe d'établissement au Havre, où elle a passé avec succès la certification de JO national en badminton !
    - enfin, en 2016, ce sera au tour d'Alexis Valls, champion de France par EE à Nîmes, d'être officiellement couronné. Aujourd'hui lycéen en classe de 1ère, ce spécialiste du simple homme, poursuit une fulgurante carrière de badiste au sein de l'ASDAS et est un des atouts majeurs de son équipe fanion (qui évolue en régionale 2 du championnat interclubs et vise à terme une montée en Nationale 3).

Walhérand, Prix de la sportivité 2011
Maëlia Jougla, Prix de la Sportivité 2016

Chloé Guedj et Ludovic Layre, Prix de la Sportivité 2013
Alexis Valls, Prix de la sportivité 2016




lundi 25 juin 2018

Les benjas, champions d'académie de badten



    Mercredi 20, les benjamins ont décroché un second titre de champion d'académie par équipe. Après celui remporté il y a deux semaines en badminton, ils ont à nouveau décroché le pompon en badten (activité spécifique à l'UNSS, mixte de badminton et de tennis de table).
    Quatre équipes s'étaient qualifiées pour cette ultime rencontre de la saison, dont deux du collège Alain Savary. 
    L'équipe de Saint-Mathieu 1, très homogène, s'est assez aisément imposée : 104 à 87, face au collège Alfred Crouzet de Servian qui disposait de deux solides compétiteurs (médaille d'argent) - 112 à 79, face aux "jaunes" du collège Voltaire de Florensac (médaille de bronze) - 116 à 81, face à Saint -Mathieu 2 !
     L'équipe 1 était composée de : Lou-Anne Mailhé, Clara Chabannes, Mathis Tarrade, Emile Bouchareychas et Pierrick Bancillon (Jeune Officiel).
    L'équipe 2 était composée de joueurs en devenir : Carla Falize, Alexandra Moussa, Candice Fabre, Maxime Grammatico, Noah Mounier et Louka Reynaud.
    Sept Tréviésois ont profité de cette compétition pour passer avec succès le grade de Jeune Officiel de niveau départemental : Candice, Maxime, Noah, Louka, Carla, Alexandra, Pierrick !


mercredi 20 juin 2018

Retrouvailles "Finales", 7 ans après !

    Sept ans après leurs tout premiers pas en compétition fédérale, lors d’un GPH (un Grand Prix de l’Hérault Jeunes – ancêtre des actuels TDJ, Trophée Départemental Jeunes), organisé à Castelnau-le-Lez et exceptionnellement ouvert à des joueurs de l'UNSS, Chloé, Mathieu, Léon et Pauline se sont retrouvés et affrontés, samedi 9 juin, en finale de la 10ème Bad Party !

Chloé, Mathieu, Léon et Pauline en janvier 2011
Chloé, Pauline, Léon, Mathieu : 7 ans après !

    À Castelnau, le 9 janvier 2011, Léon Gervais et Mathieu Molina avaient taillé leur benjamin de chemin jusqu’en finale du double homme. Ils s’étaient alors adjugés le premier set, face à deux redoutables locaux, Rémi Fiandrino et Anthony Tracol avant de s’incliner 2 à 1 !
    En simple benjamin, les deux copains s’étaient retrouvés face à face en demi et Léon avait alors pris le dessus. En finale, « pourtant très éprouvé par une succession de matchs d’une grande intensité, dixit le reporter-chroniqueur de l’époque, Léon fit alors preuve d’un beau courage et d’une rare vaillance face à un adversaire de taille, plus expérimenté et plus puissant » : Rémi Fiandrino qui l’emporta.
    Du côté des sœurs Guedj. Pauline (qui était alors en classe de 6ème), accédait aux demi-finales du Simple benjamine, mais s’arrêtait-là, laissant Chloé « toujours très appliquée et déterminée, dominer de bout en bout cette compétition et s’adjuger une très méritée première place » !
     En 2013, le quatuor réalisait un « doublé historique », s’adjugeant successivement les titres de Champion de France UNSS de badminton, puis de badten, par Equipe d’Etablissement (avec Zélie Lafourcade et Ludovic Layre, en bad – Adèle Petiteau et Tymour Boussou, en badten) !
    Tous les quatre ont ensuite pris une licence à l’ASDAS (l’Association Sportive Des Alain Savary, créée en 2012) et se sont alors engagés à fond et avec succès dans une carrière de badiste.
    Aujourd'hui, quasiment tous ont, au moins, un niveau national dans l’une des trois disciplines proposées par le badminton. Chloé est ainsi N3 en Double Dame, tandis que Pauline (qui depuis deux ans évolue en Interclubs Nationale 3, à Castelnau-le-Lez), est N3/N2/N2 (en simple, double et mixte). Mathieu est N3, en Double Homme et en Mixte ! Quant à Léon, après une interruption d’un an, il a tout récemment ressorti sa raquette, et a prouvé samedi qu’il en avait encore dans le cordage !
    En finale de la Bad Party, les deux compères, Mathieu-Léon, se sont « logiquement » imposés face à Chloé-Pauline en deux sets (21-18/21-10), après s’être défaits en trois sets, en demi-finale, des solides et prometteurs juniors, Alexis Valls et Antoine Philippe (eux aussi Champions de France UNSS de badminton par Equipe d’Etablissement, en 2016, avec Maëlia Jougla et Laurianne Tarrade) !

dimanche 10 juin 2018

9 juin 2018 : 10ème Bad Party


    Samedi s'est jouée la dixième Bad Party ! Elle a rassemblé 28 équipes, soit 56 joueurs et joueuses, plus de nombreuses et pétillantes supportrices, venues encourager leurs champions et tenir la buvette avec charme et efficacité.
Un zeste de glace pour retrouver ses esprits
    La rencontre a débuté vers 10h et s'est terminée en fin d'après-midi par un petit apéro, le tout dans un excellente ambiance. Tout juste une petite bosse à signaler, une bosselette, une délicieuse protubérance, une enjolivure frontale, née du télescopage (supposé) fortuit entre une raquette facétieuse et une solide caboche. De cette chatouille appuyée, une attention parentale certes un peu soutenue, la raquette est sortie (quasi) indemne. Aucune égratignure sur le pourtour du délicat objet n'a été relevée, aucune compresse glacée n'a été nécessaire pour lui éviter une inesthétique déformation. L'instrument a donc pu très rapidement reprendre son travail de frappe, en reconcentrant et réservant essentiellement, cette fois-ci, toute sa puissance de tir sur les bidules à plumes ! Plus question de se laisser une nouvelle fois distraire en cherchant à aider, avec une ferveur non dissimulée, sa proche partenaire !

    Cette année le Trophée Bad Party, qui récompense la meilleure équipe uniquement constituée de deux joueurs licenciés à l'AS, a été remporté par Noé Bouchareychas et Thomas Chabannes ! Leurs noms seront donc bientôt gravés pour un certain temps, sur le socle de la majestueuses coupe qui, à l'entrée du bureau directorial du collège, surplombe la vitrine débordante de récompenses, médailles, et autres oscars, marquant le rutilant parcours de l'AS badminton.

Un public particulièrement fervent
     Ont également été récompensés :
- les vainqueurs du tournoi : Mathieu Molina et Léon Gervais ;
- la meilleure paire parent-enfant : Ludovic et Jean-Michel Oudom ;
- la meilleure paire minime garçon : Noé et Thomas ;
- la meilleure équipe minime fille :  Margaux Philippe et Paola Vernière ;
- la meilleure paire constituée de benjamins : Emile Bouchareychas et Louka Reynaud ;
- le meilleure paire de benjamines : Chloé Viannenc et Mélinda Lara.



Les finalistes 2018 : Chloé et Pauline Guedj face à Léon Gervais et Mathieu Molina

vendredi 8 juin 2018

Les Benjas Champions d'Acad 2018 !

    Mercredi 6 juin, les benjamins se sont rendus à Pignan disputer la finale académique par équipe. Il s'y sont particulièrement distingués, puisqu'au terme de cinq rencontres très accrochées, ils ont décroché le titre de Champion d'Académie 2018.
     Rappelons que chaque rencontre se compose de 5 matchs : double garçon et double fille, simple garçon et simple fille, et se conclut par une double mixte. Pour l'emporter, une équipe doit au moins comptabiliser 3 victoires.
     En finale, les Rouges et Noirs de St-Mat se sont retrouvés face aux élèves du collège Alphonse Daudet d'Alès qu'ils avaient déjà affrontés en poule (1ère rencontre de la matinée). Ils avaient alors remporté cette confrontation matinale par 5 à 0, mais tous les matchs s'étaient soldés par des scores très serrés... des contestations et quelques tentions. La finale fut donc tout particulièrement disputée et indécise jusqu'à son terme : le double mixte.
       Les duels qui ouvrirent simultanément la rencontre virent Emile et Mathis s'imposer en garçons (grâce notamment à la vista de Mathis et à la combativité d'Emile), et Lou-Anne et Clara, la fine équipe, en filles ! Les deux matchs de simple furent successivement perdus par Iléna, malgré une belle résistance, puis par Emile opposé à un solide client (il faut dire qu'en demi-finale, Emile s'était donné sans compter pour vaincre in extremis un coriace adversaire et donner ainsi un point décisif pour la gain de la rencontre à son équipe !). Avant d'engager le mixte, les deux formations étaient donc à égalité 2-2 ! Mais la paire Lou-Anne et Mathis étaient bien rodée, les deux complices récitèrent souvent leur badminton, apportant à leur équipe le point décisif et offrant ainsi un nouveau titre au collège !
    Bravo à tous et toutes, pour leur combativité et leur exemplarité, avec une mention particulière à Noah et à Maxime qui ont passé avec succès et brio le grade de Jeune officiel de niveau académique.

lundi 4 juin 2018

1er juin, mais 5èmes de France !

    Cette année on a eu la scoumoune, le mauvais oeil était sur nous, les Dieux du bad nous ont lâchés ! Certes on finit 5ème et c'est pas mal, mais les deux équipes qui nous ont successivement barré l'accès au carré final, et que si Sainte Barthe avait été un peu avec nous on aurait au moins pu en battre une (ou ne les croiser que bien plus tard), se sont affrontées en Finale ! Donc, si on avait battu Fresnes, en poule (le premier jour, ce qui relevait du possible) ou si, avec la baraka (parce qu'ils étaient solides), on avait réussi à prendre le dessus sur Voisins-Le-Boutonneux (en match de croisement), on serait quasiment champions du monde !
    En finale, jeudi après-midi, c'est Voisins qui a pris le dessus sur Fresnes : 128 à 112 soit 16 points d'écart (nous, contre Voisins, on avait fait 138 à 122 soit.... 16 points d'écart...).

Fresnes, Vice-champion de France
Voisins-le-Bretonneux, Champion de France
    De notre côté, le matin, on a seulement concouru pour les places de 5 à 8. En entrée, on a croisé le carbone avec le collège de Dun Le Palestel, match aisément remporté 149 à 105. Dans la foulée, on a joué contre Plérin, duel remporté sans trop de difficulté sur le score de 130 à 99 (pour comparaison, Voisins, qui les avait affrontés en phase de poule, ne les avait évincés que par 120 à 107...).

Saint-Mat, 5ème de France !

     Cette année, notre parcours s'est donc mal goupillé, à la base... Le mode de constitution des poules ne nous a pas vraiment avantagé, mais cette déception n'a eu qu'un effet très passager sur l'affamé qui nous drive et qui a rapidement retrouvé appétit et sourire en passant, à midi, par la case resto du lycée ! Faut dire que les cuistos, fervents supporters du Stade De Reims, l'ont accueilli avec une alléchante tartelette aux couleurs locales (rouge et blanc), puis lui ont offert un plat de pattes à la Carbonara ! De quoi totalement le requinquer ! Du coup, il a pris tout le staff en photo !




    En tout cas celle qui est championne, c'est Tiiiiimber, La Canadienne. Clara a, en effet, tombé avec fracas le grade de Jeune Officiel de niveau National. Sacré arbitre ! Voix puissante, gestuelle assurée, connaissance approfondie du règlement, impartialité et imperturbabilité, elle a su se faire respecter sans avoir à dégainer un seul carton !

Vérification de la conformité 
des raquettes de ping par la JO
Collège Jules Léquier de Plérin (académie de Rennes)